Home Actualités La photo culinaire

La photo culinaire

écrit par:PâtisserieAddict 4 décembre 2015

Je vous avais parlé lors du débriefing du festival des blogueurs culinaires de la photo culinaire. En effet c’est un élément essentiel de nos blogs car il est le seul lien entre nos recettes et les visiteurs, enfin jusqu’à présent car maintenant vous le savez environ une fois par mois un visiteur tiré au sort à l’occasion de goûter une de mes réalisations rendant ainsi le virtuel réel.
Mais revenons à la photo culinaire dont  je vous avais promis de faire un petit article et bien le voici aujourd’hui.
Je dois vous dire avant tout que je ne suis pas photographe, je suis en cette matière comme en pâtisserie entièrement autodidacte.
Je vais donc essayer de vous donner avec mes mots, qui ne sont pas celui d’un pro, un maximum de conseils pour réaliser de belles photos culinaires rendant ainsi vos recettes beaucoup plus attractives. Ne dit on pas que l’on mange d’abord avec les yeux !.
Cet article n’est pas du tout sponsorisé par quelques marques que ce soit et les marques citées ne le sont que pour vous donner une référence et libre à vous de choisir le matériel ensuite.
j’espère que mes explications seront claires mêmes si quelques fois je serai bien obligé de parler en termes techniques photos.
Cet article sera divisé en trois parties, le matériel nécessaire, la composition photographique et la prise de vue.

Le matériel nécessaire:

Matériel photographique:

Si un simple appareil compact est suffisant pour faire vos photos de déroulé de recettes, il est indispensable d’utiliser un  appareil reflex pour photographier vos réalisations finales.
J’utilise pour ma part un Compact Panasonic DMC TZ40 pour prendre mes photos de déroulé de recettes. En effet un petit appareil est beaucoup plus pratique dans une cuisine surtout quand on a les mains pleines de farine!!!


panasonic_lumix

Compact Panasonic Lumix DMCTZ40


Mon appareil reflex est un Canon Eos 700D avec un objectif 35 mm possédant une focale de 1:2.
Il est livré avec une suite de logiciels qui vont vous faciliter la prise de vue et la retouche photo.


 

téléchargement

Canon Eos 700D

On trouve aujourd’hui sur le net de très bon reflex avec un budget inférieur à 500 € .


objectif_35mm

Objectif 35 mm f2

Un objectif fixe de 35 mm avec une focale de 2 est le bon compromis pour ce type de photos.


trepied

Trépied photo

Un trépied est aussi un précieux atout, on en trouve sur le net pour moins de 50€.


J’utilise aussi un posemètre qui me permet surtout en éclairage extérieur de pouvoir bien régler la vitesse d’obturation par rapport à la lumière.
Cet appareil n’est pas essentiel mais on peut passer l’appareil en manuel ce qui permet de contrôler tout les réglages de l’appareil.
En fixant  sur le posemètre l’ouverture du diaphragme (F) et la sensibilité (Iso) que l’on a par avance sélectionnées sur l’appareil celui-ci va nous donner la vitesse d’obturation (S).
Par exemple pour mes photos je fixe sur mon appareil une ouverture du diaphragme à 2 et une sensibilité à 100 Iso, je reporte sur le posemètre ces indications et je place le posemètre sur l’objet que je vais photographier. Celui-ci me donne alors la vitesse d’obturation à régler sur l’appareil pour obtenir le meilleur rendu d’image.
On trouve cet appareil sur le net pour 150 €.


sekonic_l308s

Posemètre Sekonic L308S


Matériel de mise en scène:

Il apparaît indispensable de créer une atmosphère autour de votre plat pour raconter une histoire, pour faire vivre votre réalisation, lui donner une identité.

De nombreux petits accessoires vont pouvoir sublimer votre recette, un moule ancien, un vieux torchon en lin, un fouet d’un autre age, des cuillères en argent, mais aussi choisir une atmosphère plus contemporaine à votre choix!!!!


IMG_0009

Petits moules en fer blanc

IMG_0010

Petit fouet, couteau ancien et passoire fine en aluminium


IMG_0011

Petites cuillères en argent, pelle à tarte ancienne et petite louche en fer blanc

IMG_0012

Moules anciens en fer blanc


 

IMG_0013

Moules anciens en fer blanc

IMG_0014

Papier cuisson, petite planche en bois et ficelle

IMG_0015

Kit de poches à douilles des années 60

 


Je chine presque tous les dimanches dans les vide greniers de la campagne toulousaine et ces objets s’achètent pour quelques euros pour la plupart qui correspondent à mon style à vous de choisir le vôtre.
Le fond de votre photo est aussi important, j’utilise une vielle rallonge de table en bois patiné et diverses planches de palettes peintes dans des tons pastels pour des photos plus fraîches notamment en été . J’ai aussi eu la chance de trouver des couvercles de tonneaux assez anciens avec des peintures craquelées qui donnent de superbes effets aux photos. Un drap de lin peut aussi faire office de fond de scène.

La composition et la mise en scène:

Maintenant que vous avez tous les éléments pour obtenir une belle photo il va falloir disposer ces éléments sur votre fond pour en obtenir le meilleur rendu.
Si vous choisissez de placer votre plat au centre de votre image voici ce que cela donne en général :


IMG_0022

Le plat centré dans l’image semble étouffé


Une image étriquée qui ne respire pas, votre plat semble « compressé » par le bord.
Il faut d’abord choisir de placer votre plat dans un coin de l’image pour obtenir soit devant, soit derrière, de la place pour libérer votre plat.


IMG_0020

Place libérée derrière le plat

IMG_0021

Place libérée devant le plat


Sur ces deux exemples le plat semble « respirer » même  si on ne voit qu’une partie de l’assiette.
Ensuite on va passer à la composition des éléments complémentaires.
Votre plat est déjà bien positionné mais il manque un peu de vie. Quelques morceaux de tissus ou une simple serviette en papier positionnée sous votre plat vont déjà le mettre plus en valeur. Il faut bien sûr toujours respecter le ton général de votre plat. Sous l’assiette j’ai choisi une serviette rouge qui va mettre en valeur le rouge de la pomme.


IMG_0024

Serviette dans les tons rouges sous le plat


Ajoutez quelques accessoires autour de votre assiette, les trois principaux éléments doivent constituer un triangle.
Ici j’ai rajouté une cuillère en bois remplie de perles de sucre et  un petit récipient contenant de l’eau coloré en rouge pour le rappel de la couleur principale.
Les petits récipients ou les verres remplis de liquide prennent bien la lumière.
Une chose à prendre en compte aussi dans la composition de votre scène c’est la façon dont le cerveau humain analyse les images . Il lit de haut en bas et de gauche à droite en formant des zigzags.
A vous aussi de mettre votre patte qui fera de vos photos le reflet de votre personnalité et de votre univers.

IMG_0025

la cuillère en bois remplie de perles de sucre

IMG_0026

pour finir le petit récipient rempli de liquide rosé


Vous savez maintenant composer une scène où votre plat va vivre. Les éléments que vous choisirez devront être en relation avec votre plat.
Vous avez réalisé une tarte aux pommes, conservez les épluchures pour la photo car elles feront vivre à merveille votre pâtisserie. Vous réalisez une crème au œufs, les coquilles d’œufs vont raconter l’histoire de votre recette sur la photo, des cookies aux noisettes et quelques noisettes concassées sur le bord vont rendre beaucoup plus gourmande votre pâtisserie!
La cuisson des aliments les rendant ternes il peut être judicieux d’agrémenter vos plats d’éléments qui n’ont pas subi de cuisson, par exemple une crème à la vanille sera bien mise en valeur par l’ajout juste pour la photo d’une gousse fraîche ou de quelques rondelles sur le dessus et de quelques gouttes de caramel en surface, faites jouer votre imagination pour colorer vos plats et donner envie de les goûter !

La prise de vue:

Nous voilà arrivés à la partie la plus technique de la photo, la prise de vue.
Sans entrer dans des termes techniques un peu rébarbatif, il est essentiel de connaitre certains termes pour maîtriser pleinement l’appareil photo.
Trois paramètres entrent en jeu dans une photo et sont indispensables pour obtenir une photo réussie:
La vitesse ou vitesse d’obturation, c’est le temps pendant lequel le capteur de votre appareil photo va recevoir la lumière.
La vitesse s’exprime en seconde, par exemple 1/100 s signifie que la capteur va recevoir la lumière pendant 1/100 de seconde.
Plus la vitesse est importante et moins le temps d’exposition est long la photo est donc moins lumineuse..
La sensibilité exprimée en ISO, dans les appareils photos argentiques la sensibilité était celle de la pellicule que vous achetiez.
Aujourd’hui ce paramètre se règle sur l’appareil et est réglable de 50 à 3200 Iso et plus sur certains appareils haut de gamme.
En pratique plus on règle la sensibilité sur une valeur haute plus l’image risque de comporter du bruit c’est à dire du grain.
Pour des photos culinaires une vitesse de 100 Iso semble une bonne valeur.
L‘ ouverture du diaphragme.
Cette valeur s’exprime en f par exemple une ouverture de f/3.2.
Ce petit élément placé devant le capteur de l’appareil photo va plus ou moins s’ouvrir pour laisser plus ou moins entrer la lumière.
Plus cet élément sera ouvert et plus la valeur exprimée sera faible par exemple pour une valeur de f/2 cet élément est pratiquement totalement ouvert et pour une valeur de f/22 il sera pratiquement fermé.


Diaphragme_Photo

A gauche ouverture f/2 au centre f/5.6 à droite f/22

 


Vous comprendrez donc que la vitesse et l’ouverture sont des éléments qui vont interagir l’un sur l’autre car plus l’ouverture est faible moins la quantité de lumière entre dans l’appareil.
Alors vous allez me dire pourquoi changer l’ouverture ? Et bien parce que cela joue sur la netteté de l’image, en effet pour une ouverture de f/22 l’image sera nette aussi bien sur le devant que sur l’arrière de l’image et va vous permettre de gérer ce que l’on nomme la profondeur de champ.
Avec une ouverture de f/2 seul le point sur lequel on va faire la mise au point sera net sur la photo.
On va bien sûr utiliser cette particularité sur la photo culinaire qui va permettre de cibler là où l’on veut faire porter le regard sur la photo, le reste de la photo apparaîtra alors avec plus ou moins de flou.
On appelle cela l’effet bokeh.


IMG_0018

ouverture de f/2

IMG_0019

ouverture de f/22


Sur la photo de gauche ouverture de f/2 la mise au point à été faite sur la pomme rouge et les deux autres pommes en arrière plan sont floues.
Sur la photo de droite avec une ouverture de f/22 les trois pommes sont nettes.


IMG_0029

La mise au point est faite sur le sucre et le flacon


Sur cette photo la mise au point est faite sur l’arrière plan, on veut porter le regard sur le sucre et le flacon.
A savoir également qu’avec la même valeur d’ouverture plus vous vous rapprochez de l’objet à photographier et plus le fond sera flou.
Sur votre appareil il faudra donc choisir, si bien sûr celui-ci le permet (c’est toujours le cas sur un appareil reflex), avec la petite molette de se positionner sur la lettre « A ».
Celle-ci signifie Aperture mot anglais pour ouverture .


molette

molette de réglage


En réglant l’appareil sur cette position nous allons pouvoir choisir l’ouverture que l’on désire et dans la limite de ce que l’objectif permet.
La vitesse d’obturation et la sensibilité seront alors réglées automatiquement par l’appareil.
C’est pour cela qu’il est nécessaire d’avoir un objectif qui permet une ouverture à partir de f/2 au moins.
J’utilise pour ma part un objectif fixe de 35 mm et une ouverture maxi de f/2.
Une autre possibilité est de passer l’appareil en mode entièrement manuel, position « M » sur la molette.
Ce mode nécessite un posemètre, celui-ci va remplacer le réglage de l’appareil dans le choix de la vitesse et de l’obturation.
L’angle de prise de vue est un choix qui doit se faire en fonction de l’élément à photographier.
Si votre plat ne présente pas d’intérêt à le photographier dans son épaisseur il est judicieux de se mettre à la verticale de votre plat.
En revanche si vous avez réalisé un gâteau présentant une belle épaisseur il est souhaitable de le prendre avec un angle de 45° environ.
Il est quand même souhaitable de prendre un angle qui ne mette pas en image votre fond de cuisine mais cadrer au plus près votre plat !


IMG_2807

Prise de vue à la verticale

IMG_0026

Prise de vue à 45°


Ensuite il est possible de réaliser des photos de très près pour mettre en lumière un élément de votre plat, comme les grains de vanille dans une crème.
Entrez carrément dans votre plat pour rendre la photo  plus gourmande, attention pas trop quand même!!!!.


IMG_0028

Réglage Iso 1000, 1/50s

IMG_0027

Réglage Iso 160 , 1/60s


Sur ces deux photos l’éclairage étant identique le réglage de la photo de droite sur Iso 1000 a saturé celle-ci pendant que la photo de droite avec un réglage sur Iso 160 ne semble pas assez lumineuse.
Une image saturée en lumière n’est pas forcément une photo ratée, en effet cela peut être un effet recherché.
Sur la photo de gauche celle-ci apparaît très fraîche tandis que la photo de droite apparaît plus chaude.
On ne choisira donc pas la même luminosité suivant que l’on veut photographier une soupe d’hiver ou une tarte au fraise .
Bien sûr le choix de la lumière va aussi dépendre de l’heure à laquelle on fait la photo et la saison entre aussi en jeu, personnellement je préfère une lumière naturelle et donc les photos en extérieur ou derrière une fenêtre.
Une fois vos photos réalisées il faudra sans doute peut être les retoucher tant au point de vue cadrage que luminosité, contraste ou couleur, rajouter un filigrane et un texte.
Vous avez la possibilité de retoucher vos images avec des logiciels payants comme Photoshop ou Lightroom ou gratuits comme Picasa.
Voilà j’espère que la photographie culinaire sera pour vous un peu moins obscure après ces quelques explications et que vous allez vous lancer.
Vous trouverez sur internet des livres ou des tutos pour approfondir cet article (tapez dans google « photo culinaire »), je vous souhaite de faire de belles photos bien gourmandes de tous vos plats et gâteaux.

Print Friendly, PDF & Email
8 commentaires

Vous aimerez aussi

8 commentaires

Stéph 4 décembre 2015 at 21:22

Un article super enrichissant et très bien expliqué. Justement samedi dernier mon mari m’a offert un cours de 3h avec un photographe, c’était super d’en apprendre autant, pour le moment la mise en pratique est encore un peu compliqué mais j’essaie de faire au mieux. Merci pour tous tes conseils.
Bonne soirée bisous
Stéph Articles récents…Bûche de Noel au chocolat blanc et au pralinMy Profile

Réponse
PâtisserieAddict 9 décembre 2015 at 19:07

Merci Stéph, la pratique aide beaucoup et petit à petit tout se place en un coup d’œil pour une superbe photo !!! Bonne fin de semaine…

Réponse
guy59600 4 décembre 2015 at 21:53

de belles explications et de jolis moules j’ai les mêmes moules a baba
un excellent weenk-end
amitiés
guy59600 Articles récents…pain de mie moelleuxMy Profile

Réponse
PâtisserieAddict 9 décembre 2015 at 19:04

Merci Guy je cherche toujours le moule qui me manque dans les vide greniers de ma région et j’aime ceux un peu anciens pour mettre dans les photos …..Bonne semaine.

Réponse
La tendresse en cuisine 4 décembre 2015 at 22:15

Gé-nial, merci Pascal, ça va être le seul article que je vais mettre dans mes favoris, en général je mets des blogs mais là ce sera juste pour l’article si concis, si bien expliqué ! Maintenant faut que je m’y attèle et que je progresse. Gros bisous et un immense merci pour la générosité de ton partage.
La tendresse en cuisine Articles récents…Velouté de potiron et châtaignes au ChavignolMy Profile

Réponse
PâtisserieAddict 9 décembre 2015 at 19:01

Merci Sophie j’ai essayé d’être simple et oui il faut faire beaucoup de photos,s’exercer pour trouver son style et progresser mais quel bonheur quand la photo est superbe!!! Allez allez jette toi dans le bain même si aujourd’hui tout est en numérique!!! Bonne semaine pleine de photogourmandise….

Réponse
lilou25 4 décembre 2015 at 22:54

Merci pour toutes ces explications très claires ! Ca donne envie d’acheter un bon appareil pour faire de jolies photos ! :) Bisous
lilou25 Articles récents…Macarons Jean Bonhomme et Macarons du TéléthonMy Profile

Réponse
PâtisserieAddict 9 décembre 2015 at 18:54

Merci Lilou, c’est une bonne période pour un cadeau!!! Mets le sur ta liste…. Bonne semaine….

Réponse

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

UA-84551281-1